L’impact de notre alimentation sur la planète

Publié le 15 octobre 2012 | Dans Actualités

L’empreinte écologique est une mesure de la pression que nous exerçons sur la nature. Cet outil évalue la surface productive nécessaire à une population pour satisfaire ses besoins en ressources naturelles et absorber ses déchets. Concrètement, il s’agit d’un outil permettant de modéliser les impacts environnementaux de tout ce que nous consommons pour subvenir à nos besoins, y compris superflus !

Interpeller sur les impacts de notre alimentation

De nombreux déplacements, une consommation outrancière de protéines animales, des produits transformés, jetés encore emballés… tous ces facteurs conduisent à accroitre notre empreinte alimentaire alors même qu’ils pourraient être évités.

L’empreinte alimentaire des Français représente 37% de leur empreinte écologique globale.

L’empreinte écologique idéale d’un être humain pour satisfaire l’ensemble de ses besoins (habitat, énergie, services, transports, alimentation) est de 1,8 hectare. Or l’empreinte écologique alimentaire des Français est déjà, a elle seule, de 1,79 hectare ! Autrement dit, si tout le monde mangeait comme un Français moyen, il faudrait utiliser l’ensemble de la planète Terre, uniquement pour couvrir nos besoins alimentaires.

Idéalement, pour permettre à tous les habitants de la planète de se nourrir convenablement, l’empreinte alimentaire de chaque individu devrait être de 0,9 hectare.
Un équilibre délicat à trouver entre ce que nous consommons/rejetons et les quantités respectives que la Terre, notre unique planète, est capable de produire et d’absorber.

Et vous, quelle est votre empreinte alimentaire ?

 

 

Article écrit par WWF

En savoir plus sur le partenaire